ARRESTATION DES ACTEURS DE LA SOCIETE CIVILE NIGERIENNE, LA COALITION PUBLIEZ CE QUE VOUS PAYEZ EN AFRIQUE FRANCOPHONE CONDAMNE FERMEMENT ET INTERPELLE LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES A SE PRONONCER SUR LES NOMBREUX CAS DE VIOLATION DES DROITS FOND




Le coordonnateur de Publiez Ce Que Vous Payez(PCQVP) M.IBRAHIMA SORY DIALLO condamne avec la dernière énergie l'arrestation de plusieurs acteurs de la société civile Nigérienne. Face à la presse, les coalitions PCQVP en Afrique Francophone entendent poursuivre la lutte jusqu'à ce que leur camarade recouvre la liberté toutefois ces membres invitent les organisations internationales à se prononcer sur les nombreux cas de violation des droits fondamentaux des citoyens nigériens par le régime de Mahamadou Issoufou.


                       COMMUNIQUE DE PRESSE
Le régime du Président Mahamadou Issoufou vient encore de s’illustrer, et de la plus ignominieuse et négative qui soit, en procédant à l’interpellation de plusieurs acteurs de la société civile Nigérienne dont nos camarades Ali Idrissa, le président du Réseau des Organisations pour la Transparence et l’analyse budgétaire, (ROTAB), membre fondateur de Publiez Ce Que Vous Payez Niger et Moussa Tchangari, le Secrétaire Général de l’Association Alternative Espace Citoyen. Ils seront inculpés et placés sous mandat dépôt, et aux dernières nouvelles, Ali Idrissa serait placé à la prison de Filingué située à 180 km de Niamey, et son groupe de presse fermé.
Ali Idrissa et ses camarades se battent contre la loi de finance 2018 qu’ils trouvent « anti sociale » et contre « le bradage » de « la souveraineté nationale » du Niger.
Considérant que l’exercice des droits individuels et collectifs sont consacrés par la loi fondamentale du Niger et bien d’autres  instruments juridiques internationaux et régionaux ratifiés par l’Etat du Niger, Les Coalitions Publiez Ce Que Payez en Afrique Francophone rappellent que les citoyens et citoyennes Nigériennes ont parfaitement le plein droit de signifier pacifiquement à leurs pouvoirs publics centraux leur opposition à toute politique de nature à impacter négativement leur vie.
Sous ce rapport, Les Coalitions Publiez Ce Que Vous Payez en Afrique Francophone dénoncent avec la dernière énergie ces actes récurrents et rébarbatifs d’un régime qui, à la place de la force de l’argument, utilise honteusement l’argument de la force, avec comme objectif principal de museler des contre-pouvoirs sérieux et fortement attachés aux idéaux de développement économique et social de leur pays et de l’Afrique.
Les Coalitions Publiez Ce Que Vous Payez en Afrique Francophone exigent la libération immédiate et sans condition de son camarade Ali IDRISSA et de tous les autres acteurs de la société civile interpellés dans cette affaire.
Les Coalitions Publiez Ce Que Vous Payez en Afrique Francophone invitent les organisations internationales tels que la commission des droits de l’Homme de l’ONU, l’Union Africaine, la CEDEAO et  L’UEMOA à se prononcer dans les meilleurs délais sur les nombreux cas de violation des droits fondamentaux des citoyens Nigériens par le régime de Mahamadou Issoufou.
Les Coalitions Publiez Ce Que Vous entendent poursuivre la lutte jusqu’à ce que leur camarade recouvre la liberté.
Ibrahima Sory DIALLO
Coordonnateur de Publiez Ce Que Vous Payez SENEGAL
Représentant Afrique Francophone au Conseil Mondial de Publiez Ce Que Vous Payez
 
 
 
 




Mot du Secrétaire Exécutif, M. Ibrahima Sory DIALLO

Nos Programmes

Nos Actions en Images
Lumière
Lumière
Lumiere
Lumiere
Lumiere
Lumiere
Lumiere
Lumiere
Lumiere